Virvoucher – superficialité effrénée

 » Virvoucher exprime l’action d’aller et de venir, de tourner autour de quelqu’un, de toucher à tout, de se lever, de se rassoir, de bourdonner, de tatillonner ; virvoucher, c’est faire une certaine quantité de mouvement qui n’ont pas de but ; c’est imiter les mouches. Il faut toujours donner la clef des champs aux virvoucheurs ; ils vous cassent la tête ou quelque meuble précieux « , écrit Balzac dans sa Théorie de la démarche. 

mouche

« Imiter les mouches » : c’est donc plus que papillonner, il y a une impatience et une frénésie dans le virvouchement. Superficialité effrénée, endiablée et éperdue. Le terme fait mouche décidément. On batifole et on folâtre, mais en s’agitant et en s’éparpillant. Vaine effervescence ? Peut-être, mais aussi expression fébrile d’un besoin de liberté puisque « il faut toujours donner la clef des champs aux virvoucheurs » (mais quelle mouche les prend?!)…

checker-fly Illustration ici avec Chubby Checker qui fait « virvoucher »/twister avec son tube « The Fly »

 

 

 

Commentaires fermés

Filed under Non classé

Comments are closed.