« Étrange parti pris qui valorise la profondeur aux dépens de la superficie » – Michel Tournier

robinson

« Étrange parti pris cependant qui valorise aveuglément la profondeur aux dépens de la superficie et qui veut que “superficiel” signifie non pas de “vaste dimension” mais de “peu de profondeur”, tandis que “profond” signifie au contraire “de grande profondeur” et non pas “de faible superficie”. Et pourtant un sentiment comme l’amour se mesure bien mieux il me semble si tant est qu’il se mesure à l’importance de sa superficie qu’à son degré de profondeur. Car je mesure mon amour pour une femme au fait que j’aime également ses mains, ses yeux, sa démarche, ses vêtements habituels, ses objets familiers, ceux qu’elle n’a fait que toucher, les paysage où je l’ai vu évoluer, la mer où elle s’est baignée… Tout cela c’est bien de la superficie, il me semble! Au lieu qu’un sentiment médiocre vise directement la profondeur le sexe même et laisse tout le reste dans une pénombre indifférente.»

Michel Tournier, Vendredi ou les limbes du Pacifique

 

La semaine prochaine, la lecture par Deleuze de la robinsonade de Tournier: « Il faut que Robinson revienne à la surface, qu’il découvre les surfaces »…

 

 

Commentaires fermés

Filed under Non classé

Comments are closed.