#Charlie : continuer à SEXprimer !

10922683_10153509884404638_2240133680414440295_n

« 18 morts… et 66 millions de blessés »

 « Morts de rire »

Nous avons été nombreux (probablement 2 millions à Paris !), ce dimanche, à occuper les rues de France pour faire valoir les valeurs démocratiques qui portent notre pays depuis 1789.

Dès l’attentat de mercredi dernier, nous nous sommes mobilisés, en hommage à tous ceux qui sont morts ce 7 janvier 2015, mais aussi pour nos ancêtres, qui ont défendu la liberté, parfois également au prix de leur vie.

J’écris pour ne pas oublier. Ne pas oublier. Ni Charlie, ni Les Lumières, ni Simone Veil, ni les milliers de femmes qui avortent encore en cachette et dans la honte… Pourquoi ? Parce qu’il n’y a que la mémoire pour vous rappeler que ces droits ont été chèrement acquis, qu’ils peuvent à tous moments nous être retirés (du jour au lendemain, sans crier gare !), et que certains humains n’en jouissent pas encore.  Parce que cela donne du sens à l’éducation, aux études, à la connaissance, aux livres, à l’art… Vous n’apprenez pas pour rien, l’érudition est une arme puissante qui permet de se battre pour nos principes. Une arme de pointe, et non de poing. Elle vous protège de la peur et effraie simultanément les moins instruits. En témoigne notre Prix Nobel de la paix.

Cela concerne aussi les libertés sexuelles, c’est pour ça que je vous en parle sur ce blog. Vous devez savoir que certains gynécologues obscurantistes tentent de vous empêcher d’avoir recours à une IVG, en vous faisant écouter le battement de cœur de l’embryon, en vous culpabilisant…  Pourtant quoi de plus responsable que de refuser de mettre au monde un bébé si l’on ne peut ou ne veut pas ? Même ma grand-mère a pu faire ce choix difficile sans qu’on lui jette la pierre. La pauvre doit se retourner dans sa tombe.

Ne nous laissons pas manipuler. Souvenons-nous d’hier et d’aujourd’hui, pour que nos libertés ne soient pas menacées demain. Le combat continue !

charlie

Ticket de caisse de la cafétéria du groupe L’Express

EN BREF :   Baisser sa culotte, oui, mais jamais devant des cons !

Marine, née Nugeron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>